Solidaris encourage ses affiliés à se faire vacciner contre le coronavirus. Vous avez des questions concernant la vaccination ? Vous avez reçu une invitation pour une dose supplémentaire de vaccin ? Nous sommes à votre écoute dans nos agences. Pour plus d’information, rendez-vous sur le site jemevaccine.be. Retrouvez également votre Covid Safe Ticket sur le portail Masanté.

Mons - Wallonie Picarde

Choix de région

Thermomètre Solidaris - Le Soir - RTBF n°6 : que vivent les 18-30 ans ? (janvier 2015)


1.144 jeunes Belges francophones ayant entre 18 et 30 ans ont été interrogés dans le cadre de cette enquête. L’objectif était de connaître leur perception sur de nombreux thèmes tels que le travail, l’enseignement, la société…

Les résultats

Peut-on vivre la vie de son choix ?

Les résultats sont assez édifiants : l’enquête indique que les jeunes de 18-30 ans sont peu optimistes vis-à-vis de la société dans laquelle ils évoluent. Alors qu’on parle d’une société qui permet de réaliser toutes ses ambitions (74% s’entendent dire “vous êtes totalement libre de choisir”), les jeunes interrogés mettent en évidence un constat contradictoire : comment accomplir ses propres choix dans un monde difficile et où ils sont conscients de ne pouvoir compter que sur eux-mêmes ? Ils ne semblent pas avoir confiance en leur avenir, dont celui de leurs enfants. Par ailleurs, 2 sur 10 ne veulent pas d’enfants (ou ne savent pas encore s’ils en veulent).

Le travail : un moyen de s’accomplir ?

Selon eux, le travail est un monde très compétitif, où l’individualisme domine. Ils ne se sentent pas respectés au travail. Ils ne s’attendaient d’ailleurs pas à ce que le monde du travail soit si difficile.

  • 34% estiment que leurs efforts ne sont vraiment pas reconnus
  • 54% avouent qu’ils ne savaient pas que ça serait si dur

Enseignement, politique, environnement institutionnel

Les constats qui ressortent sont un système de l’enseignement pas assez performant, une société sans objectif, qui inquiète et qui protège de moins en moins, où la finance pèse trop. Une démocratie à l’arrêt, des inégalités sociales omniprésentes et insupportables.

  • Moins de 1/10 pense que l’enseignement prépare bien au travail et au monde en général
  • 1/20 pense que voter permet vraiment de changer les choses
  • 1/2 trouve que les inégalités sociales grandissent et sont insupportables
  • 36% redoutent de ne jamais avoir un bon logement

Côté santé

Les jeunes de 18 à 30 ans sont conscients de leur état de santé qu’ils ne préservent pas assez (alimentation – sommeil – sport ).

  • 17% se disent en “mauvaise” santé
  • 22% en surpoids ou obèse

Vivre ensemble

1/2 pense qu’il faut radicalement changer la société, la majorité pense que c’est possible. Plusieurs réactions se profilent :

  1. la modération (pour quasi la moitié d’entre eux) : ils n’ont pas de position tranchée et hésitent entre le rejet ou à l’inverse l’ouverture aux autres,
  2. le rejet de la société (plus de trois jeunes adultes sur dix) : ils ont peur et estiment qu’il y a trop de personnes assistées et d’immigrés. Ils ne croient pas en l’avenir.
  3. l’ouverture aux autres : plus d’un jeune adulte sur dix estiment que l’immigration est une source d’enrichissement culturel. Ils pensent pouvoir agir pour inventer et construire la vie de leur choix.

 
Que faire face à ces chiffres pessimistes ?

Il faut encourager le "vivre ensemble" pour construire la société de demain, redonner des repères à cette génération déboussolée. Nous pouvons tous agir, quel que soient notre âge ou notre conception de vie. Il est temps de réinventer des voies d’avenir, d’éveiller la réflexion et l’action. Solidaris, portée par ses valeurs d’ouverture, y travaille de toutes ses forces.

Suivez l'actualité du Thermomètre Solidaris sur notre page Facebook.

​