Province de Namur

Choix de région

À quand un prix européen équitable et transparent pour les médicaments innovants ?

À l’occasion de la manifestation européenne de ce mardi 2 avril contre la commercialisation de la santé, Solidaris propose d’instaurer un modèle de prix européen du médicament équitable et transparent pour des innovations pharmaceutiques à des prix acceptables.


Alors que les médicaments essentiels à la santé devraient être considérés comme des « biens publics » accessibles à tous, ils sont développés, produits et commercialisés par des entreprises commerciales dont l’objectif est de maximiser leur profit. N’hésitant pas à prendre les patients en otage, les firmes pharmaceutiques exigent des prix de plus en plus élevés pour les nouveaux médicaments.

Selon l’industrie pharmaceutique ces prix seraient nécessaires pour couvrir les coûts croissants de recherche et développement. Mais en réalité l’analyse des comptes de ces sociétés révèle qu’elles dépensent plus en marketing et génèrent des profits plus élevés que les investissement en recherche et développement. En 2014, les 10 plus grandes firmes ont en effet investi 66 milliards de dollars en Recherche et Développement alors qu’elle ont dépensé 98 milliards de dollars en marketing et encore généré 90 milliards de dollars de bénéfices[1]!


Des conséquences directes sur notre santé

Ces dépenses commerciales excessives et ces profits exagérés ont des conséquences directes sur notre santé. L’immense majorité de la population mondiale n’a pas accès aux traitements innovants. Même en Europe, les disparités sont énormes. Dans les pays nouveaux adhérents à l’Union européenne, la population n’a pas accès aux traitements récents, surtout en oncologie ou pour des traitements orphelins.


« Instrumentaliser les systèmes de santé au profit de l’industrie pharmaceutique sous prétexte qu’elle est un pourvoyeur de richesse et d’emplois n’est plus acceptable. La santé du citoyen européen doit être la priorité », déclare Jean-Pascal Labille, secrétaire général de Solidaris.

Solidaris s’engage dans le combat éthique pour proposer des alternatives concrètes afin de rendre accessible aux populations les médicaments innovants essentiels à leur santé. La mutualité appelle donc à instaurer « un prix européen équitable et transparent pour les médicaments innovants ».

"Il est urgent de démarrer le processus !"

Basé sur un modèle de calcul simple et transparent, le prix européen couvrirait les coûts réels de la recherche, offrirait une rentabilité raisonnable et octroierait un bonus important pour des médicaments vraiment innovants[2]. Un prix européen équitable permettrait aux états membres les plus riches de dépenser jusqu’à 8 fois moins et aux états européens les moins riches d’avoir enfin accès à ces traitements efficaces. Décliné en fonction du niveau de vie[3], le « modèle de prix européen équitable » proposé  par Solidaris permettrait aux états au pouvoir d’achat le plus bas de mettre ces médicaments à disposition de leurs patients. Ainsi par exemple, pour des traitements innovants largement utilisés qui coûtent aujourd’hui entre 50.000€ et 100.000€ dans toute l’Europe, un prix couvrant les coûts et rémunérant correctement la recherche donnerait un prix moyen européen aux alentours de 10.000 €. L’impact sur l’accès serait gigantesque !

« Il y a un long chemin législatif à parcourir avant de pouvoir imposer ce prix équitable au niveau européen. Il est donc urgent de démarrer le processus ! », conclut Jean-Pascal Labille, Secrétaire général de Solidaris.


[1] DiMasi J.A., Grabowski H.G., Hansen R.W. Innovation in the pharmaceutical industry: New estimates of R&D costs. J Health Econ 47, 20–33 (2016).

[2] Prix moyen européen = coûts réels de R&D/nombre de patients + coûts réels de production/frais généraux + vente/marketing (limité à 20% de la production) + profit minimal (5% de la R&D) + bonus à l’innovation (de 5 à 45% de la R&D selon la valeur thérapeutique).