Brabant Wallon

Choix de région

Préparez vos vacances

Paris Match Belgique publie chaque semaine une chronique sur la santé des Belges avec Solidaris. Lisez-là, c’est plein d’infos !​​

 

 

 

​Les conseils du Dr Edith Hesse, de l'Union nationale des mutualités socialistes.

Paris Match. Comment se préparer au mieux ?

Le Dr Edith Hesse. Déjà bien avant de préparer ses bagages. Si l’on planifie un voyage dans des pays exotiques, en voie de développement, en zones isolées, aventureux ou de longue durée, il faut veiller à partir en bonne santé, en commençant par rendre visite à son dentiste. Il est également souhaitable de prendre un rendez- vous à une consultation de voyageurs pour chacun des membres de la famille, y compris les enfants. Vous y recevrez des conseils de prévention adaptés à votre voyage et à votre état de santé ainsi que les prescriptions et vaccins recommandables. La destination, le type de voyage, sa durée, la saison détermineront l’utilité ou non de certains vaccins.

Beaucoup de voyageurs souffrent de problèmes intestinaux en vacances.

Votre destination, le type et le motif de votre voyage permettront au médecin d’évaluer le risque de contracter une maladie à transmission féco-orale. Il vous donnera des conseils d’hygiène appropriés et prescrira éventuellement des médicaments pour traiter la diarrhée du voyageur comme un antibiotique, du lopéramide (réservé aux plus de deux ans), de l’entérol. Au besoin, il pourra vous conseiller sur les méthodes de purification de l’eau de boisson et vous recommander certains vaccins préventifs contre des maladies telles que l’hépatite A, la poliomyélite, la fièvre thyphoïde, le choléra.

Pour les destinations lointaines, veillez à consulter de préférence un mois avant le départ pour laisser le temps aux vaccins administrés de devenir efficaces et permettre un rappel si nécessaire. Prenez votre carnet de vaccination avec vous et la liste des médicaments que vous prenez habituellement. Signalez au médecin les maladies dont vous souffrez ou avez souffert et prévenez si vous êtes enceinte. Cette consultation médicale sera remboursée par votre mutuelle selon le tarif légal. Votre mutuelle interviendra également partiellement dans le paiement de certains vaccins et médicaments prescrits lors de cette consultation de voyage.

De quelle manière se prémunir contre le mal des transports ?

Au besoin, votre médecin traitant vous prescrira un traitement contre le jet-lag, le mal des transports ou mal d’altitude (au-delà de 2 500 m). Lors de vols ou trajets en véhicule de longue durée, certaines personnes (antécédents de thrombose, d’accidents vasculaires, obésité, varices, prise de contraception, femmes enceintes) sont à risque (gonflement des jambes, thrombose veineuse profonde, voire embolie pulmonaire). Discutez-en avec votre médecin qui vous recommandera, si nécessaire, des bas de contention ou vous prescrira des anticoagulants. Veillez de toute façon à porter des vêtements souples et à faire régulièrement des exercices de mobilisation des pieds et des jambes durant le voyage, à bien vous hydrater et à éviter les boissons alcoolisées. Enfin, pour les longs trajets, évitez les cervicalgies en emportant des coussins de support pour la nuque, y compris de taille adaptée pour les enfants.

D’autres mesures à préconiser ?

Si vous partez dans une zone ensoleillée, évitez les médicaments ayant pour effet secondaire une photosensibilité et veillez à emporter des produits solaires et lunettes de soleil de qualité, ainsi qu’un couvre-chef. Le médecin pourra également vous faire des recommandations utiles, notamment vestimentaires, si vous partez dans des zones rurales, boisées ou en randonnée, y compris en Europe et en Belgique où des tiques peuvent transmettre la maladie de Lyme. Dans ce cas, emmenez une pince à tiques que l’on trouve en pharmacie. Il existe un vaccin contre l’encéphalite à tique (*).

Si vous prenez régulièrement des médicaments (pour une maladie chronique ou une contraception, par exemple), consultez également votre médecin traitant habituel avant le départ. Il possède votre dossier médical, connaît bien vos problèmes de santé, et pourra éventuellement prescrire vos médicaments habituels en quantités suffisantes pour la durée de votre séjour. Il est préférable d’emmener ses médicaments avec soi au cas où ils ne seraient pas disponibles dans le pays où vous vous rendez ou le seraient sous une autre appellation. Enfin, dans certains pays, la qualité des médicaments n’est pas toujours garantie : ils pourraient s’avérer inefficaces, voire dangereux.

(*) Voir le site https://tiquesnet.wiv-isp.be/ticks

 

Par Philippe Fievet - Paris Match en collaboration avec les mutualités Solidaris - Parution 23/06/2016