Province de Namur

Choix de région

Centre de Planning Familial

Les centres de planning familial de la Province de Namur - réseau Solidaris sont des lieux d’accueil chaleureux, où chacun peut trouver un soutien, une aide, pour toutes questions liées à la vie affective et sexuelle. Les entrevues se font en toute confidentialité et dans le respect des convictions de chacun(e).

Nous comptons plusieurs centres et antennes dans la région :


Namur
Rue de la Tour, 7 - 5000 Namur
081/777.162
centre agréé par la Région wallonne 8007

Namur - Centre de planning Willy Peers
IVG (Interruption Volontaire de Grossesse)
Boulevard du Nord, 19 - 5000 Namur
081/734.372
centre agréé par la Région wallonne 8084

Dinant
Place Patenier, 9 - 5500 Dinant
081/777.830
centre agréé par la Région wallonne 8091

Philippeville
Rue de France, 35 - 5600 Philippeville
081/777.837
centre agréé par la Région wallonne 8101

Gembloux
Rue de la station, 109 - 5030 Gembloux 
081/777.835
centre agréé par la Région wallonne

Couvin
Rue de la Falaise, 20 - 5660 Couvin
081/777.838
centre agréé par la Région wallonne

Ces centres vous proposent :
• des consultations médicales (gynécologiques),
• psychologiques,
• juridiques,
• sociales,
• et parfois sexologiques et conjugales.
• certains pratiquent aussi l’avortement.

Le prix ne doit jamais être un frein. En cas de difficultés financières, il peut toujours être discuté avec la personne qui vous accueillera.
Les CPF proposent également des animations d’éducation à la vie relationnelle, affective et sexuelle aux écoles et autres structures diverses (résidence pour personnes en situation de handicap, mouvements de jeunesse, internats…).

L'accueil
Pas besoin de rendez-vous pour un premier accueil : un(e) assistant(e) social(e) ou un(e) psychologue peut répondre à toutes vos questions et éventuellement vous orienter vers une consultation dans le centre même ou ailleurs.

Les consultations
Les centres de planning proposent plusieurs types de consultations :
• Lors des consultations médicales, un(e) médecin (généraliste ou gynécologue) vous reçoit pour : les infections sexuellement transmissibles (IST), la contraception, une grossesse non désirée, un dépistage, un test de grossesse, une pilule du lendemain, etc. Il/elle pratique également le suivi gynécologique : frottis, examen annuel… Certains centres de planning familial pratiquent également l’avortement.
• Les consultations psychologiques sont ouvertes aux enfants, aux adolescents et aux adultes. Un(e) psychologue vous reçoit seul(e), en couple ou en famille pour parler de problèmes relationnels ou encore pour faire le point sur soi, ses relations, sa vie affective et sexuelle…
• Les consultations sociales concernent toutes les questions relatives aux allocations familiales, à la pension alimentaire, à la mutualité, etc. L’assistant(e) social(e) peut également vous orienter vers d’autres structures d’aide : CPAS, Mutualité…
• Les consultations juridiques répondent aux questions liées au mariage, au divorce, à la filiation, à l’adoption, à la séparation, etc.
• Certains centres proposent des consultations sexologiques qui visent spécifiquement les problèmes liés à la sexualité (perte de libido, problèmes d’érection, éjaculation prématurée, douleurs pendant les rapports sexuels…).
• Certains centres mettent également en place des consultations de conseil conjugal afin de recevoir les couples en détresse.

Membre ou non de Solidaris Mutualité, quels que soient vos convictions, votre âge ou votre sexe, n’hésitez pas à pousser la porte de nos centres de planning familial.

Les animations
Destinées aux enfants, aux adolescents ou aux adultes, elles peuvent aborder une multitudes de thématiques comme par exemple le corps, la puberté, la sexualité, la parentalité, les violences, les relations hommes-femmes…

Pour plus d'informations :
Voir le site des centres de planning familial des Femmes Prévoyantes Socialistes​

Prévention de la violence conjugale
Face aux violences entre partenaires, la Fédération des Centres de Planning Familial des Femmes Prévoyantes Socialistes proposent aux victimes, auteur(es), proches ou professionnels(les) de découvrir le Centre Violences conjugales « Ça vaut pas l’coup ».