Province de Namur

Choix de région

Pour une protection sociale et des soins de santé renforcés

Les élections fédérales, régionales et européennes approchent à grands pas. Le mémorandum de Solidaris est le fruit d’une construction partagée entre principes théoriques et connaissances de terrain. L’État Social autant que le système de soins de santé ont été négativement impactés par nos gouvernements sous cette législature. Avec en trame de fond l’idée selon laquelle l’État Social et ses piliers (les services publics, la sécurité sociale et le droit du travail) représentent une “charge” qui “coûte” à la société. Nous voulons réaffirmer le contraire en montrant que l’État Social est justement un investissement sans précèdent pour l’ensemble des citoyens, autant pour leurs droits sociaux (pension, remboursement des soins de santé, éducation, mobilité... ) que pour leur bien-être général (augmentation de l’espérance de vie en bonne santé, congés payés, cohésion sociale... ).

 

5 objectifs structurent ce mémorandum​ :

Face aux inégalités de santé grandissantes, nous aspirons à un système de santé solidaire basé sur l’assurance maladie obligatoire légale. 

Face à la marchandisation des soins de santé, nous voulons un renforcement des services publics non lucratifs.

Face à la pénurie des médecins et à l’augmentation des demandes aux urgences, nous priorisons une politique de santé de première ligne basée sur la prévention.

Face au vieillissement démographique, nous exigeons une vie digne et des soins de qualité pour les ainés.

Face à la recrudescence des burn out et autres maladies de longue durée, nous souhaitons assurer à nos affiliés un accompagnement personnalisé qui respecte leur réalité.


L’objectif est que ce mémorandum​​ puisse ouvrir des débats autour des enjeux contemporains de notre État Social et son système de soins de santé. Nous souhaitons que chaque citoyen puisse s’emparer de ces questions fondamentales et que les acteurs politiques contribuent à rendre la société plus juste et solidaire.

Ensemble, à travers la diversité de nos métiers, de nos statuts, de nos modes de vie, nous sommes les défenseurs du progrès social, démocratique et durable.