Province de Namur

Choix de région

A quel âge peut-on passer le permis en Belgique ?

​Petit tour d’horizon de la législation belge sur le permis de conduire au 1er juillet 2018 :

1. La formation théorique

Les sessions de cours proposés par Drive Mut aux affiliés Solidaris permettent au candidat de mettre toutes les chances de son côté pour réussir l'examen théorique.

2. L’examen théorique

  • Le candidat au permis de conduire pourra passer son examen théorique dès l'âge de 17 ans accompli.
  • L’examen peut être présenté dans n’importe quel centre d’examen, sans rendez-vous.
  • L'examen coûte 15 euros.
  • 50 questions sont posées et vous devez obtenir un score de minimum 41 bonnes réponses.
    Depuis le 1er janvier 2018, l'examen théorique est noté plus sévèrement. Le principe de la faute grave est réinstauré.
    5 points seront retirés en cas d'infraction grave et 1 point pour une faute légère. Le candidat peut donc faire maximum 9 fautes légères ou 1 faute grave et 4 légères. A partir de 2 infractions graves, le candidat est ajourné.
    Une faute grave est une infraction des 3e et 4e degrés du code de la route ou portant sur le dépassement de la vitesse maximale autorisée. 

Les candidats ayant échoué 2 fois successivement à l’examen théorique du permis de conduire devront suivre les cours théoriques en auto-école.

Depuis le 1er juillet 2018, et après la réussite de l'examen théorique et l'obtention d'une attestation de réussite valable 36 mois, le candidat et son (ses) guide(s) devront suivre un rendez-vous pédagogique pour otbenir un permis provisoire. Cette formation ne donne lieu à aucune évaluation ni pour le candidat, ni pour son (ses) guide(s) et elle est valable pendant une période de 5 ans pour le(s) guide(s). 

Le rendez-vous pédagogique peut être suivi sur internet (e-learning). Pour suivre la formation sur internet organisée par l'Agence Wallonne de la Sécurité Routière (AWSR), nous vous invitons à vous connecter sur www.rendezvouspedagogique.be. Cette formation coûte 13,07 € pour le candidat et 13,07 € par guide. Elle peut être suivie en plusieurs étapes et ne fait l'objet d'aucun examen à son terme.

Une fois la formation terminée, l'AWSR vous transmettra par courrier l'attestation de suivi du rendez-vous pédagogique du candidat et de son (ou ses) guide(s) vous permettant d'obtenir votre permis provisoire auprès de votre administration communale.  


3. La formation pratique : filière libre ou auto-école

Muni de votre permis provisoire, deux choix s'offrent à vous pour vous former à la pratique :


La filière libre

  • Votre permis de conduire provisoire est valable 36 mois
  • Vous devez être accompagné(e) par un guide et/ou par un instructeur de conduite breveté. 

- ​Le guide est une personne (parent, ami, ...) qui dispose d'un permis de conduire automobile depuis plus de 8 ans.

​- Il doit être mentionné sur votre permis de conduire provisoire

​- Il ne peut pas avoir été déchu du droit de conduire un véhicule à moteur depuis au moins 3 ans.

- Il doit conduire dans les conditions de conduites dites "normales" (sans adaptation pour cause de handicap).

  • Vous ne pouvez pas transporter d'autre(s) passager(s) que votre (vos) guide(s).​

Dans le cadre de la filière libre, les instructeurs brevetés d'état de Drive Mut peuvent assister les candidats au permis de conduire automobile en qualité de guide. Dans nos véhicules à double commande, ils assurent votre formation et votre sécurité.

Avant le premier tour de roues, le guide doit télécharger le "road book", véritable journal de bord destiné à accompagner la formation du candidat en filière libre et rédigé par l’AWSR. Ce "road book" est disponible ici ou aux adresses suivantes :

Via l’e-learning

Sur le site de l’AWSR

Sur www.monpermisdeconduire.be

Depuis le 1er juillet 2018, après au moins trois mois de conduite accompagnée avec son guide, le candidat peut opter pour un apprentissage en conduite sans guideDans ce cas, le candidat doit obtenir un certificat d’aptitude délivré par le centre d’examen après la réussite du test de perception des risques et du test d’aptitude.​

Une fois que vous commencez la pratique avec votre véhicule personnel, vous devez apposer le pictogramme ‘L’ à l’arrière de votre voiture. Vous devez aussi être muni d'un rétroviseur intérieur réglable permettant au guide de surveiller la circulation.


La filière auto-école

Formation 20 heures :

  • Vous devez avoir 18 ans minimum
  • Vous devez suivre une formation de 20 heures de cours pratiques en auto-école
Depuis le 1er juillet 2018, après au moins trois mois de conduite et le suivi de la formation d'au moins 20 heures, le candidat peut opter pour un apprentissage en conduite seul et ainsi poursuivre sa formation. Dans ce cas, le candidat peut obtenir un certificat d'aptitude délivré par le centre d'examen après la réussite du test de perception des risques et du test d'aptitude. Le titulaire d'un permis de conduire provisoire sans guide ne peut être accompagné que de maximum deux personnes qui doivent répondre aux conditions pour être guides.

Il existe aussi une formation accélérée permettant de passer l'examen pratique sans stage de conduite. Plus de renseignements sur le site www.goca.be.


4. L'examen pratique

L'examen pratique pourra être passé dès l'âge de 18 ans à condition que le candidat ait au moins réalisé 3 mois de stage d'apprentissage et ce, quelle que soit la filière suivie (libre ou auto-école). 

Depuis le 1er janvier 2018, un test de perception des risques doit être réalisé au centre d'examen. Sa réussite est indispensable pour pouvoir passer l'examen pratique. Son coût est de 15 €. Deux échecs à ce test donne lieu à une obligation de suivre trois heures de cours (théorique et pratique) en auto-école. 

Les manœuvres auront lieu sur la voie publique. En cas d'échec à deux reprises à cet examen pratique, le permis provisoire reste valable et une formation de 6 heures pratiques en auto-école devient obligatoire avant de pouvoir présenter un nouvel examen pratique.

Plus d'informations sur les centres d’examen​.

5. Une fois le permis en poche...

Après la réussite de l'examen pratique, le candidat reçoit un permis de conduire probatoire qui ne sera "confirmé" qu'au terme de deux années. Durant ces années, il devra tout particulièrement être attentif à ne pas enfreindre la législation routière. En cas d'infractions graves, de conduite sous influence, etc., le permis peut être simplement retiré (déchéance du droit de conduire tout véhicule à moteur, même un cyclomoteur de classe A !). Le candidat devra à nouveau réussir les examens théorique ET pratique.  ​​​

    Voir aussi