Province de Luxembourg

Choix de région

Oxygénothérapie

​Depuis juillet 2012, de nouvelles reglementations sont entrées en vigueur pour le remboursement des frais liés à l’oxygénothérapie. 3 cas de figure possibles :

1. Vous recevez de l’oxygène dans le cadre d’un traitement de courte durée

Vous avez besoin d’oxygène (oxygène gazeux ou oxyconcentrateur) pour le traitement d’hypoxémie aiguë. Le remboursement de ce traitement est soumis à 3 conditions :

- Une autorisation du médecin-conseil de votre mutualité.
- Le remboursement est octroyé pour 1,2 ou 3 périodes par an, avec un maximum de 1 mois par période.
- Cette oxygénothérapie est coordonnée et accompagnée par un pharmacien.

Vous êtes un patient palliatif. Votre médecin peut continuer à vous prescrire de l’oxygène (oxygène gazeux ou oxyconcentrateur), en mentionnant « tiers payant applicable» sur la prescription pour que vous en obteniez le remboursement.

Vous êtes traité pour un « cluster headache » avec de l’oxygène gazeux. Pour obtenir le remboursement du traitement, vous devez avoir l’autorisation du médecin-conseil de votre mutualité et un rapport d’un neurologue, d’un neurochirurgien ou d’un neuropsychiatre doit confirmer le diagnostic

Sur base d'une nouvelle demande de remboursement complétée par le médecin traitant et introduite auprès du médecin-conseil de la mutualité, l’oxygénothérapie de courte durée peut être remboursée pour maximum 3 périodes par an, avec un maximum de 1 mois par période, aux patients.

2. Vous recevez de l’oxygène dans le cadre d’une convention avec l’hôpital

Si vous recevez de l’oxygène dans le cadre d’une convention d’oxygénothérapie avec un hôpital, la nouvelle réglementation sera d’application au moment de la prolongation annuelle du remboursement de votre traitement.

L’hôpital (un secrétariat ou le pneumologue/pédiatre) vous convoquera à temps pour régler cette transition. Un examen par un service de pneumologie/pédiatrie hospitalier sera réalisé pour faire un bilan sur vos besoins en oxygène et sur le matériel le plus adapté à votre situation. Deux systèmes seront possibles : oxyconcentrateurs mobiles et oxyconcentrateurs avec compresseur.

C’est la pharmacie de l’hôpital qui s’occupe de la facturation. Pour tous les patients, les prescriptions pour de l’oxygène liquide ne peuvent être introduites qu’auprès de la pharmacie de l’hôpital.

3. Vous recevez de l’oxygène (oxygène gazeux ou oxyconcentrateur) dans le cadre d’un traitement de longue durée

Votre médecin va vous renvoyer vers un pneumologue/pédiatre dans un hôpital qui décidera si vous êtes admis dans une convention d’oxygénothérapie de longue durée. En attendant la consultation chez le pneumologue/pédiatre ou l’admission dans la convention, votre traitement par oxygénothérapie peut encore être remboursé pendant maximum trois mois. Pour bénéficier de ce remboursement, votre médecin traitant doit envoyer une demande au médecin-conseil.