Province de Luxembourg

Choix de région

Rhinite allergique ou rhinite chronique ?

​Salves d'éternuements, larmoiements et yeux qui piquent sont probablement les signes les plus évocateurs de la rhinite. Mais encore faut-il savoir de quelle forme de rhinite on souffre puisqu'il en existe deux :

La rhinite allergique

La rhinite allergique de contact, le plus souvent saisonnière, ne se manifeste qu'à certaines périodes de l'année (notamment au printemps ou en automne) ou dans des circonstances particulières.

La rhinite allergique survient suite à la réaction inflammatoire qui se déclenche lorsqu'une personne sensibilisée entre en contact avec un allergène (pollen, moisissures, herbacées, poussière, etc.) On la reconnaît par :

  • les nombreux éternuements qu'elle déclenche
  • le nez qui coule abondamment puis se bouche et chatouille
  • les yeux qui piquent et se mettent à larmoyer

Dans les cas les plus sérieux, des difficultés respiratoires peuvent apparaître et même des crises d'asthme. On estime que ce type de rhinite touche aujourd'hui environ une personne sur quatre entre 15 et 55 ans. Les problèmes respiratoires sont en outre en augmentation chez les enfants.

La rhinite chronique

La rhinite chronique est moins spectaculaire que la rhinite allergique, mais tout aussi gênante puisqu'elle se manifeste constamment, tout au long de l’année. Elle se reconnaît :

  • au nez bouché en permanence et qui coule un peu
  • par la présence fréquente d'une toux sèche chronique

Par la sensibilisation permanente qu'elle engendre, la rhinite persistante prédispose plus facilement aussi aux problèmes respiratoires tels que l'asthme.

Comment distinguer rhume et rhinite?

​Origine ​Symptômes Durée​
​Rhume ​Virus ​Nez bouché, courbatures, maux de tête ​7 jours
​Rhinite ​Allergènes (pollens, poussières, tabac, produits ménagers, etc.) ​Nez bouché et qui coule, yeux qui piquent, éternuements, nez qui chatouille ​De quelques jours à quelques mois, tout au long de l’année

 

Voir aussi