Mons - Wallonie Picarde

Choix de région

Hospitalisation de jour

​Certains traitements médicaux et interventions chirurgicales nécessitent une hospitalisation d'une journée ou de quelques heures seulement. C'est ce qu'on appelle l'hospitalisation de jour ou ONE DAY CLINIC. Ce séjour bref n'est pas assimilé à une hospitalisation classique car il ne comprend pas de nuit. Toutefois, comme lors d'une hospitalisation classique, vos choix en matière d'hôpital, de chambre et de médecin influencent le montant de votre facture.

Quelle différence de frais en comparaison d'une hospitalisation classique?

  • Vous ne payez pas d'intervention personnelle dans les frais fixes de séjour, l'hôpital recevant un forfait pour la journée.
  • Vous ne payez pas le forfait pour les médicaments remboursables, mais les médicaments consommés vous seront facturés.

Quels sont les frais identiques à une hospitalisation classique?

  • Les médicaments non remboursables vous sont facturés.
  • Les suppléments éventuels pour les honoraires médicaux ou pour la chambre sont à votre charge (le supplément pour la chambre pourra vous être réclamé comme acompte par l'hôpital).
  • Les frais relatifs au matériel utilisé (implants, prothèses).
  • Les frais divers (télévision, téléphone, etc.)

Les médecins non conventionnés peuvent vous réclamer des suppléments d’honoraires et ce même si vous séjournez en chambre commune ou à deux lits sauf dans les situations suivantes :

  1. si vous bénéficiez de l’intervention majorée pour vos soins de santé
  2. si vous bénéficiez du statut affection chronique (votre mutualité peut vérifier avec vous ce statut)
  3. les prestations réalisées dans le cadre de soins oncologiques

Et ce depuis le 1er juillet 2014.

N’oubliez pas : si vous exigez de séjourner en chambre particulière, l’ensemble des médecins peut vous réclamer des honoraires supplémentaires.

La convention entre les hôpitaux et les organismes assureurs a fixé la liste des frais qui sont couverts par l'hospitalisation de jour :

  • Les frais généraux et administratifs,
  • Le confort du patient (literie et buanderie),
  • Les frais de prise en charge (entretien et chauffage),
  • Le temps de travail infirmier,
  • Le coût du matériel courant d'anesthésie,
  • Le coût du lien des prestations (petit matériel courant à usage unique ou restérilisable),
  • Les boissons et la nourriture.

Si vous avez un doute à propos de ce que vous retrouvez sur votre facture, n'hésitez pas à contacter votre mutualité avant de la payer !

Voir aussi