Mons - Wallonie Picarde

Choix de région

Catégorie de points en AI

​Une personne handicapée qui a introduit une demande d'allocations va se voir accorder une catégorie en fonction d'un nombre de points octroyé suite à l'évaluation de sa réduction d'autonomie.

Pour bénéficier de l'allocation d'intégration (AI), il faut qu'une réduction ou qu'un manque d'autonomie soit établi.

Ce ne sont pas les lésions qui sont mesurées mais bien leurs répercussions sur les possibilités de :

se déplacer, 
d'absorber ou de préparer sa nourriture, 
d'assurer son hygiène personnelle et de s'habiller, 
d'assurer l'hygiène de son habitat et d'accomplir des tâches ménagères, 
de vivre sans surveillance et d'être conscient des dangers et être en mesure de les éviter et d'avoir des contacts sociaux.

Lors de l'examen médical, le médecin du SPF Sécurité sociale examine le niveau des difficultés rencontrées par la personne pour chaque critère. Ce médecin évalue la personne sur base d'un guide appelé le Barème Officiel Belge des Invalidités (BOBI).

Pour chaque critère, 4 réponses sont possibles :

pas de difficultés, pas d'effort particulier et pas besoin d'aide particulière : 0 point,
difficultés limitées ou efforts particuliers limités ou recours limité à des moyens d'aide particuliers : 1 point,
grandes difficultés ou grands efforts particuliers ou recours élargi à des moyens d'aide particuliers : 2 points,
impossibilité sans l'aide d'un tiers, sans le recours à un environnement supervisé, ou sans recours à un environnement entièrement adapté : 3 points


Les points obtenus pour chaque critère sont additionnés et en fonction du total, la personne se voit attribuer une catégorie.

<>
 
<>
 
<>
 
<>
 
<>
 
<>
 
<>
 
<>
 
<>
 
​Catégorie 1 ​7 ou 8 points
​Catégorie 2 ​9 à 11 points
​Catégorie 3 ​12 à 14 points
​Catégorie 4 ​15 ou 16 points
​Catégorie 5 ​17 ou 18 points

Pour avoir droit à l'allocation, la personne handicapée doit obtenir au minimum 7 points.

En allocation de remplacement de revenus, une catégorie de bénéficiaires est attribuée en fonction de la situation familiale du demandeur.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à contacter le centre de service social de votre mutualité.

Voir aussi