Centre, Charleroi et Soignies

Choix de région

Il faut faire vite !

​Le succès d'une transplantation d'organes dépend à la fois de la compatibilité entre le donneur et le receveur et du laps de temps entre le moment du prélèvement et celui de la greffe.

Le coordinateur de transplantation

Le coordinateur de transplantation joue un rôle essentiel puisque sa tâche consiste à orchestrer  le plus rapidement possible le prélèvement de l'organe, son acheminement vers l'hôpital où se trouve le receveur et l'amorce de la greffe proprement dite (anesthésie et enlèvement de l'organe malade).
  
Pour ce faire, le coordinateur travaille avec Eurotransplant, un réseau qui coordonne l'échange international d'organes.

Une organisation minutieuse

Dès qu'il est en possession des renseignements médicaux d'un donneur (diagnostic de la mort cérébrale, résultats des analyses par rapport au sida et aux hépatites, poids, taille, groupe sanguin), le coordinateur de transplantation les transmet à Eurotransplant.
  
L'ordinateur du réseau sélectionne alors les meilleurs candidats receveurs suivant des critères stricts et précis : urgence clinique, compatibilité tissulaire, pourcentage d'anticorps, compatibilité de poids et de taille, temps d'attente du receveur sur la liste, aspects logistiques (distance entre les lieux où se trouvent le donneur et le receveur, possibilité de transport et durée, etc.)
  
Pendant ce temps, les médecins et infirmières de l'unité des soins intensifs continuent bien entendu à surveiller le donneur et à maintenir son état. Dès que la sélection est effectuée, Eurotransplant contacte le coordinateur de transplantation du ou des futurs greffés. Une période de six à huit heures s'est en général écoulée durant laquelle les proches ont pu, s'ils le souhaitaient, rester auprès du défunt. Le prélèvement peut maintenant avoir lieu.

Eurotransplant

Afin de rassembler le plus grand nombre possible de donneurs et de receveurs, les centres de transplantation de Belgique, du Luxembourg, des Pays-Bas, d'Allemagne, de Slovénie et d'Autriche se sont regroupés au sein de cette asbl. Eurotransplant collabore par ailleurs avec d'autres organisations similaires en France, Suisse, Espagne, Grèce, Italie, au Portugal, dans les pays scandinaves, etc. Concrètement, tous les patients candidats à une greffe résidant dans l'un de ces pays sont repris sur une liste ainsi que tous les organes disponibles dans ces mêmes pays.

Plus il y aura de donneurs déclarés potentiels, plus les chances de trouver le couple donneur-receveur le plus compatible augmenteront.