Centre, Charleroi et Soignies

Choix de région

Faire la fête sans risques

​Doit-on mettre en jeu sa santé pour passer des soirées réussies ?

Faire la fête oui, mais pas n’importe comment et pas au détriment de sa santé ! Il arrive aux fêtards – principalement jeunes – de prendre des risques dans le cadre des sorties : risques auditifs, consommation d’alcool et autres produits psychotropes, relations sexuelles non protégées… Quelques conseils de prévention simples et à la portée de tous s’appliquent pour faire la fête et bien en profiter, tout en étant en sécurité.

L’alcool : pas si anodin

La consommation d’alcool est souvent banalisée, or il existe des risques réels liés à une consommation abusive : accidents, relations sexuelles non désirées/non protégées, bagarres, conséquences négatives à plus long terme sur le fonctionnement du cerveau, etc. Boire trop d’alcool peut aussi amener à une dépendance progressive. 

Quelques bons plans * :

  • Alterner un soft/un verre d’alcool. Ça permet de maintenir l’hydratation et de diminuer les effets négatifs de l’alcool. L’idéal est de le faire avec de l’eau.
  • Faire un bon repas avec des féculents avant de sortir, éviter les repas acides.
  • Eviter de rentrer seul et ne pas conduire.
  • Prendre sur soi des infos essentielles: nom et prénom, groupe sanguin, adresse, personne à contacter en cas d’urgence.
  • Si vous n’avez pas vraiment envie de boire, mais que c’est plus fort que vous, n’hésitez pas à en parler à quelqu’un.

Le Safe Pote

Le Safe Pote, connu aussi sous le nom de « Bob »  est un des moyens de sécuriser sa sortie. Et Bob ce n’est pas forcément toujours le même : il suffit d’alterner !

Le Safe Pote * :

  • propose qu’on désigne un Bob pour la soirée et pense à une manière sympa de le remercier.
  • ne laisse jamais seul un ami/copain/connaissance qui ne semble plus capable de se contrôler.
  • fait ce qu’il peut pour empêcher quelqu’un qui a abusé d’alcool de reprendre sa voiture (quitte à voler ses clés).
  • intervient si quelqu’un semble inconscient. Il lui parle, lui demande son nom, vérifie sa respiration et son pouls, le couvre de manteaux ou autres, cherche ses amis. Si son état est inquiétant, il appelle le 112 sans hésiter.

Des soirées ‘confort’ pour les fêtards

En Belgique, près de 50 discothèques, salles de concert et concepts de soirées sont labellisées ‘Quality Nights’. Le principe : ces lieux festifs s’engagent à fournir 6 services obligatoires à leurs clients.


Eau potable gratuite, facilement accessible, afin de réduire les risques de déshydratation


Préservatifs gratuits ou à prix modique


Bouchons d’oreille gratuits ou à prix modique


Au minimum 50% du personnel de contact sensibilisé aux gestes d’urgence, à la gestion des conflits, aux nuisances sonores et à l’usage de produits psychotropes


Mise à disposition d’information sur la santé & diffusion d’alertes rapides en cas de circulation en Belgique de produits psychotropes particulièrement dangereux, 


Mise à disposition d’informations sur les moyens alternatifs de retour à domicile ainsi que d’outils de prévention (éthylotests, éthyloréglettes).

Pour plus d’informations

 

* extraits du Manuel de survie en kot de Latitude Jeunes.