Brabant Wallon

Choix de région

Le corps change

​Le processus de vieillissement commence dès l’âge de 20-25 ans, dès que la production des hormones de croissance ralentit. Il s’agit donc d’un phénomène naturel et inévitable. Aux environs de 50 ans, ce processus se manifeste de manière plus perceptible. Ainsi par exemple, l’élasticité des tissus diminue, les rides deviennent plus visibles, la condition physique s’en ressent. Parfois, les articulations commencent à faire souffrir, les hanches sont raides, le coeur s’essouffle. Tout cela ne facilite pas les mouvements que nécessite une rencontre sexuelle. En outre, la libido évolue tant chez les femmes que chez les hommes.

Les femmes et la ménopause

La ménopause signifie pour les femmes la fin de leur fécondité. Cela ne survient pas d’un coup. Dès l’approche de la quarantaine, le corps féminin produit moins d’hormones et les règles se font plus rares et irrégulières. La ménopause, quant à elle, est confirmée après un an d’arrêt des règles, cela se passe le plus souvent entre 45 et 55 ans.

Cette tempête hormonale peut provoquer divers symptômes : bouffées de chaleur, transpiration, insomnies, irritabilité, etc. Tous ces signes témoignent de la tentative du corps de rétablir l’équilibre dans un environnement changeant. Ces signes sont ressentis différemment selon les femmes : certaines ne perçoivent rien, d’autres éprouvent des troubles mineurs et d’autres encore souffrent de troubles gênants, voire invalidants. Lors de symptômes marqués, il est conseillé d’en parler avec son médecin de famille ou son gynécologue.

Les hommes et l’andropause

Les hommes vivent également des changements hormonaux : on parle d’andropause, un concept souvent remis en question. Il semble bien, cependant, que 10 à 20% d’hommes subissent une andropause et que l’âge auquel ce phénomène se produit diffère fortement d’une personne à l’autre. La présence de signaux d’alerte tels que fatigue, manque de tonus, sommeil modifié, déprime, perte de pilosité peuvent faire penser à un déficit d’hormones mâles dites androgènes, d’où le nom d’andropause.

Pour plus d'informations

Téléchargez ou commandez sur notre site les brochures suivantes :