Brabant Wallon

Choix de région

Prévenir la pollution intérieure

Quelles sont les causes de la pollution intérieure ?

De nombreux facteurs peuvent être à l’origine d’une pollution de votre intérieur : une mauvaise ventilation, peu d’aération, des revêtements de sols, peintures polluants, apparition de moisissures, etc.
L’effet sur la santé dépend de la nature et la concentration des particules polluantes, ainsi que de la fréquence et la durée de l’exposition. Ce que vous pouvez faire pour limiter les risques varie en fonction de la source de pollution.

8 gestes simples pour prévenir la pollution de l’intérieur

  1. Aérez régulièrement votre intérieur
  2. Chauffez raisonnablement
  3. Ne fumez pas à l’intérieur
  4. Cuisinez avec certaines précautions
  5. Nettoyez régulièrement
  6. Evitez les substances chimiques à l’intérieur
  7. Faites attention aux matériaux de construction
  8. Sortez régulièrement !

Qui sont les personnes à risque ?

Il est difficile de prédire qui sera plus ou moins touché par la pollution ambiante, cependant il existe certains groupes à risque plus vulnérables aux effets de la pollution de l’air. C’est le cas pour :

  • les enfants, car leur système immunitaire n'est pas encore entièrement développé. Ils sont dès lors plus sensibles à la pollution de l'air - en tout cas à la fumée de cigarette qu'ils inhalent à l'intérieur de la maison - et davantage exposés à l'asthme et à la bronchite
  • les personnes souffrant d'une affection pulmonaire comme l'asthme ou la bronchite chronique (BPCO)
  • les patients atteints d'une maladie grave et qui passent beaucoup de temps à l'intérieur
  • les individus allergiques aux acariens ou aux animaux domestiques
  • les femmes enceintes et leur fœtus
  • les femmes, car elles souffrent en général plus rapidement de sécheresse oculaire et de gorge sèche.

Quelles en sont les conséquences ?

Une mauvaise qualité de l’air dans la maison peut entraîner des gênes respiratoires (irritation nez et gorge, toux, asthme, etc.,  voire cancer du poumon), des réactions allergiques (démangeaisons, nez bouché, toux, eczéma, etc.), et des conséquences éventuelles sur d’autres parties du corps.
N’hésitez pas en parler à votre médecin.

Comment prévenir la pollution de l’air à l’intérieur de la maison ?

La ventilation et l'aération constituent les principales mesures pour contrer les effets de la pollution de l'air intérieur.