Brabant Wallon

Choix de région

​5 astuces pour se soigner moins cher

Si notre système de soins de santé est performant à bien des niveaux, certaines personnes éprouvent malgré tout des difficultés à se soigner. Pour limiter vos dépenses en matière de santé, voici quelques conseils à mettre en pratique !

  • 1) Ouvrez un DMG

Le DMG (Dossier Médical Global) est un dossier qui centralise toutes vos données de santé (diagnostics, résultats d’examens…) et qui permet aux prestataires de soin d’avoir une meilleure vue d’ensemble sur votre état de santé. Les frais d’ouverture d’un DMG sont entièrement remboursés par votre mutualité. Parlez-en à votre médecin traitant. 

Le + de Solidaris:

Votre assurance complémentaire vous donne accès à de nombreux avantages exclusivement réservés à nos affiliés : soins totalement remboursés chez le médecin généraliste et le gynécologue, soins dentaires préventifs totalement remboursés, intervention pour les consultations psychologiques, etc. Demandez conseil dans votre agence.

  • 2) Choisissez un médecin conventionné

Un médecin conventionné est un prestataire de soins qui s’engage à respecter les honoraires légaux fixés par l’INAMI. À l’inverse, un médecin non conventionné est en droit de vous facturer un supplément d’honoraires qui sera totalement à votre charge. L’écart entre ce que vous payez lors d’une consultation et ce que la mutuelle vous rembourse est plus faible si votre médecin est conventionné. Consulter un médecin conventionné est donc moins coûteux ! 

Le + de Solidaris:

Comment savoir si votre médecin est conventionné ? Le plus simple est encore de lui demander ! Vous pouvez aussi vérifier grâce à notre outil en ligne.

  • 3) ​Privilégiez les médicaments moins chers

Pour de très nombreux médicaments, il existe des alternatives meilleur marché que le médicament de marque. Un médicament générique est en moyenne 30% moins cher que le médicament original et a pourtant la même efficacité.

Au moment où votre médecin rédige votre prescription, demandez-lui d’inscrire le nom de la molécule et non la marque du médicament. Pour les médicaments sans prescription, n’hésitez pas à demander une alternative moins chère à votre pharmacien.

Le + de Solidaris:

- Avantages enfants : cliquez ici  

- Trouvez le médicament le moins cher grâce à notre outil en ligne !

  • ​4) Demandez un devis avant une hospitalisation !

On n’ose pas facilement parler d’argent avec un médecin ou à l’hôpital… Pourtant, rien ne vous oblige à vous faire soigner par tel médecin ou à séjourner dans tel hôpital. Pour éviter toute mésaventure, mieux vaut s’informer avant.

Si vous devez être hospitalisé, sachez qu’il existe de grosses différences de tarifs entre les différents établissements et selon votre choix de chambre sur place. Un séjour en chambre simple est en moyenne 5 fois plus cher qu’un séjour en chambre commune ou à deux lits !

Aucun supplément ne pourra toutefois vous être réclamé si votre séjour dans une chambre particulière résulte d’une nécessité médicale ou de l’indisponibilité d’un autre type de chambre.

Sachez également que vous avez le droit de demander à votre médecin ou à l'hôpital une estimation des coûts qui seront à votre charge. Renseignez-vous donc avant votre admission ! 

Le + de Solidaris:

Pour vous simplifier la vie, nous avons développé un outil en ligne qui vous permet de comparer le coût moyen d’une intervention ainsi que les suppléments de chambre et d’honoraires pratiqués par les hôpitaux.

  • ​5) Évitez la surconsommation de médicaments !

L’automédication et la surmédication constituent un véritable problème de nos jours. Quand on se sent un peu patraque, on veut se soigner au plus vite : c’est humain. Pourtant, dans certains cas, la prise de médicaments peut s’avérer totalement inutile.

Par exemple, les antibiotiques ne sont utiles qu’en cas d’infections d’origine bactérienne et s’avèrent donc inefficaces en cas de rhinopharyngite, de grippe… Si vous êtes enrhumé, prenez du paracétamol pour atténuer vos courbatures. Vous souffrez d’un simple mal de gorge ? Pensez à une solution 100% naturelle : le miel, très utile grâce à ses propriétés antiseptiques.

Attention, chaque cas est unique. N’hésitez donc pas à demander conseil auprès de votre médecin ou de votre pharmacien.

Le + de Solidaris:

Un médicament n’est pas un produit de consommation comme les autres ! Qu’il soit prescrit ou en vente libre, il y a toujours des risques d’effets secondaires, sans parler de ce que cela coûte. Notre outil « Pharmakit » vous aidera à mieux gérer et utiliser les médicaments de votre pharmacie familiale. 

Demandez votre kit en agence.